Coffre Piano Transport

COFFRE PIANO TRANSPORT
TRANSPORT DE PIANOS – COFFRES FORTS – OBJETS D’ART
MARBRES – SPÉCIALISTE PASSAGE PAR FENÊTRES
TRANSFERTS INDUSTRIELS – LEVAGE

COFFRE PIANO TRANSPORT : SOCIÉTÉ DE DÉMÉNAGEMENT OBJETS LOURDS À PARIS, ÎLE-DE-FRANCE, PROVINCE

Si vous souhaitez déménager un objet lourd ou bien fragile comme un piano ou un coffre-fort, vous aurez certainement besoin d’une intervention de professionnel. Faites appel à notre société de déménagement objets lourds à Paris, en Île-de-France, en Province.

Nous sommes la société Coffre Piano Transport, dotée d’une expérience riche de 15 ans. Nous nous spécialisons notamment dans le service de déménagement objets lourds.

Comme étant une entreprise familiale, la passion est le fondement de notre réussite. Notre expertise en transport des objets lourds est acquise au fil des années. Coffre Piano Transport a pour objectif ; la performance, et nous y travaillons avec rigueur et professionnalisme.  

Parce que notre équipe est aux petits soins et consciente que la manutention des pianos n’est pas évidente, ni facile, nous intervenons chez nos clients pour leur aider dans le déménagement des objets lourds, en assurant la sécurité et la rapidité.

Quel que soit votre besoin en transport de vos objets lourds et fragiles, nous sommes à votre disposition avec un passage soigné par fenêtre ou par grutage.

Faites confiance à Coffre Piano Transport, nous prenons en charge le :

Fort de mes 15 années d’expérience acquises au sein de la société Service Poids Lourd , entreprise familiale dirigée durant 31 années par ma mère, je reprends le flambeau pour le déménagements de vos pianos, coffre fort le transport de vos objets lourds et/ou fragiles tels que : 

Tous les objets transportés sont protégés par nos soins 

PARIS - ILE DE FRANCE - PROVINCE

Grutage

Grutage

Grutage d’un coffre

Transport

Transport d’un coffre

Transport

Transport d’un coffre fort

Contactez-nous

CATHERINE COUDERC VOUS RÉPONDS

Présidente de l’association de protection animal “Les Sans Voix”